Accueil DOSSIER Halim Bensouiah, responsable du pôle Etudes & Développement

Halim Bensouiah, responsable du pôle Etudes & Développement

0
PARTAGER

S’il y a un département sur lequel tous les yeux sont rivés, c’est assurément celui du pôle études & développement du GIE Monétique. Et pour cause, c’est dans ce compartiment où les nouveaux produits monétiques sont conçus, définis fonctionnellement, encadrés par des modes opérationnels puis proposés sur le marché interbancaire.

Par Berkaine Kamelia

Pour cette année, le produit phare que tout le monde attend n’est autre que le fameux mobile paiement. Il s’agit d’une solution monétique qui permet d’effectuer des transactions depuis un téléphone mobile, débitées soit sur un compte bancaire/postal, sur une carte bancaire, , ou sur un Porte-monnaie électronique (carte prépayée). Ainsi, au lieu de payer par carte ou bien en argent comptant, un consommateur peut utiliser un téléphone mobile ou un téléphone intelligent pour effectuer des achats ou bénéficier de prestations de services. Selon A. Halim Bensouiah, responsable du pôle études & développement, le projet est en phase finale pour son lancement et devrait, sans aucun doute, révolutionner tout l’écosystème monétique. D’autres nouveaux produits sont également attendus comme la mise à disposition de fonds, l’émission instantanée au niveau des agences (conception instantanée d’une carte), la carte prépayée destinée à une catégorie bien précise de clients (étudiants, usagers des transports et des autoroutes… etc.) et la consultation de solde en interbancaire. Aussi, un projet de service inscrit l’année dernière devrait probablement voir le jour cette année, en l’occurrence celui de la monétique intégrée qui est en fait une solution spécifiquement adaptée pour les grandes surfaces disposant plusieurs caisses ou TPE. Un autre service est également en cours de finalisation, c’est le paiement récurrent. Il s’agit d’un service qui permet d’effectuer des paiements par tranche, lors d’un crédit commerçant. Il est également prévu cette année.
Mais le pôle études & développement ne s’occupe pas de cela seulement. Il est chargé également de la définition des standards, des spécifications fonctionnelles de procédures et des services monétiques, ainsi que celles relatives aux procédures de gestion lorsque ceux-ci sont mis en œuvre en interbancaire. « Nous conduisons également les projets qui sont interbancaires et nous assurons la normalisation des flux d’échanges, soit les données échangées entre les banques elles-mêmes, mais aussi avec les autres intervenants comme la Banque d’Algérie, les prestataires de services ainsi que la SATIM », explique M. Bensouiah. Et d’ajouter : « Nous avons pour mission aussi de développer toute la communication liée aux besoins du marché, c’est-à-dire la promotion des produits monétique (cartes, TPE) et les DAB/GAB d’une manière générale ». D’autres fonctions viennent s’ajouter à cela également, comme le suivi de l’application de l’accord tarifaire entre les banques, mais aussi la constitution et l’actualisation régulière d’un glossaire monétique qui sert à mettre en place une terminologie homogène reconnue par l’ensemble des intervenants dans l’écosystème.
Il va sans dire que la coordination entre le travail assuré par ce pôle et celui des autres compartiments du GIE monétique est primordiale pour une parfaite harmonie. « Lorsqu’on met en place les règles de fonctionnement d’un nouveau service, nous devons nous référer au pôle de la sécurité pour définir des mécanismes sécuritaires nécessaires à ce nouveau service. Il en est de même pour le pôle anti-fraude qui intervient en aval, afin d’être en mesure de détecter d’éventuelles anomalies, dysfonctionnements ou fraudes. Tout les documents réalisés et les services développés au GIE Monétique au mis en place par la communauté bancaire au profit de nos concitoyens se fait en concertation avec l’ensemble des pôles existants », souligne le même responsable, précisant que la cheffe de division, et derrière elle le directeur général du GIE monétique, assurent la coordination et la collaboration et veillent à la bonne exécution des projets inscrits dans les plans d’action du GIE Monétique et conduits par les différents pôles.
B. K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here