Accueil ÉCONOMIE Salon de la sous-traitance ALGEST 2021 : Les filiales du groupe Sonelgaz...

Salon de la sous-traitance ALGEST 2021 : Les filiales du groupe Sonelgaz en force

0
PARTAGER

La 6ème édition du Salon de la sous-traitance industrielle ALGEST 2021 s’est tenue au Palais des expositions d’Alger, avec la participation de près de 80 entreprises, entre opérateurs économiques, donneurs d’ordres et sous-traitants.

Par Lyes Mechti

Organisé par le ministère de l’Industrie, cet évènement a pour objectif de mettre en relation les grands groupes industriels publics avec les petites et moyennes entreprises, afin de densifier le tissu industriel national et développer la substitution à l’importation. Une occasion idoine pour les filiales du groupe Sonelgaz de se faire connaître davantage, en vulgarisant leurs métiers et exposant leurs produits et services et surtout nouer des relations de partenariat dans les différents domaines de leurs activités. Ainsi, toute la partie centrale ou presque du pavillon abritant le Salon ALGEST 2021 a été occupée par une dizaine de filiales du groupe Sonelgaz. Pour Mme Narimane Yahouni, chargée de communication chez Eterkib, la sous-traitance est une activité très intense au sein de la société, notamment dans sa partie fourniture. « Notre présence à cette manifestation est importante en ce sens qu’elle nous permet de se rapprocher de nos fournisseurs actuels et d’en connaitre de nouveaux. Nous avons été approchés par beaucoup de sous-traitants qui souhaitent nouer des partenariats avec notre filiale», nous dit-elle. Au stand de Kanaghaz, l’assistant du PDG de cette filiale, Smaini Amar, affirme que cette dernière est très concernée par la sous-traitance, en tant que donneur d’ordres sollicitant les services des PME pour prendre en charge la réalisation d’une partie de ses projet, ou bien en tant que demandeur de sous-traitance « dans la mesure où nous cherchons des partenaires pour la réalisation de projets dans le domaine énergétique ou de l’hydraulique ». Du côté de Kahrakib, son représentant à ce Salon, Samir Arbane, relève l’intensité des contacts et des rencontres BtoB effectués durant cette manifestation, prévoyant que de nouveaux sous-traitants auront l’occasion de travailler avec la société appelée à diversifier ses activités, très prochainement. « Nous nous intéressons beaucoup plus aux sociétés sous-traitantes spécialisées dans l’engineering et le montage des projets liés à nos activités, notamment ceux concernant la réalisation des postes de transformation électriques, les lignes aériennes et les câbles tous-terrains», précise-t-il.

Production et sous-traitance
La société algérienne de production d’électricité (SPE), qui compte à son actif plusieurs projets montés en sous-traitance, notamment ceux réalisés en Libye et en Irak, n’a pas manqué, elle non plus, de marquer sa présence à ce Salon. « Nous ne sommes pas spécialisés uniquement dans la production de l’électricité. Nous avons aussi plusieurs années d’expérience dans la sous-traitance, à travers des projets réalisés en Algérie, mais aussi en Libye et en Irak. Nous sommes souvent sollicités pour des travaux de sous-traitance réalisés avec succès. D’où l’intérêt que nous accordons à ce Salon dédié à cette activité », souligne Nabila Alioua, assistante de communication à la SPE.
Il en est de même pour la SKTM, une filiale de Sonelgaz spécialisée dans la production de l’électricité conventionnelle, pour réseaux isolés du Sud, mais aussi de l’énergie renouvelable pour le territoire national. Son représentant au Salon Algest, Seddik Aouf, indique qu’au même titre que le reste des filiales de Sonelgaz, SKTM a pris l’habitude de participer à ce Salon dédié à la sous-traitance non seulement pour faire connaitre son activité de base, ses projets et ses ambitions, mais surtout pour « mettre en exergue la sous-traitance, une activité à laquelle nous avons recours à travers les appels d’offres que nous lançons à l’occasion des divers projets que nous programmons tout au long de l’année ». Et d’ajouter : « les sous-traitants sont retenus en fonction de leurs qualifications dans le domaine de la réalisation des centrales et leur maintenances ».

Un mécanisme d’appui à la croissance
Se fixant pour objectif de s’ouvrir sur de nouvelles perspectives, de connaitre de nouveaux clients et de voir quels sont les projets offerts par marché, la société Kahrif voudrait, quant à elle, à travers sa participation au salon de la sous-traitance, se focaliser notamment sur le segment du photovoltaïque étant « un segment appelé à se développer davantage à l’avenir», explique Amina Amara, représentante de la société au Salon. « Nous souhaitons, s’il y a des sociétés sous-traitantes spécialisées dans ce domaine, nouer des relations d’affaires avec elles et travailler ensemble pour la mise en œuvre du programme tracé par les pouvoirs publics dans ce domaine », souligne notre interlocutrice.
La filiale MEI, société dédiée à la maintenance des équipements industriels, participe, elle aussi, au 6e Algest pour « fidéliser ses clients et en découvrir de nouveaux pour d’éventuels contrats de partenariat », nous dit Slimane Kadi Mehdi, représentant de la société au Salon. Pour lui, la sous-traitance est considérée comme un mécanisme d’appui à la croissance de l’entreprise, d’autant qu’elle compte dans son portefeuille clients des divers entreprises du secteur industriel, à l’instar des cimenteries, de Sonatrach et, bien entendu, l’ensemble des filiales de Sonelgaz.
Il convient de noter que de nombreuses sociétés du Groupe Sonelgaz recourent à la sous-traitance, soit inter-filiales ou avec des entreprises externes, comme donneurs d’ordres dans certains cas ou comme receveurs d’ordres dans d’autres, d’où l’importance de cette participation qui leur a permis de renforcer leur expérience et leur savoir-faire en la matière.
L. M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here