Accueil ACTUALITÉ ELLES CONSTITUENT LA CIBLE PRIVILEGIEE DE LA GROGNE CITOYENNE LORS DES COUPURES...

ELLES CONSTITUENT LA CIBLE PRIVILEGIEE DE LA GROGNE CITOYENNE LORS DES COUPURES D’EAU : ADE- SEAAL, en alerte permanente

0
PARTAGER

La célébration de l’Aïd el-adha, tenue mi août passé, a enregistré une rude grogne de la population, traduite par endroits par un blocage des routes, dans quatre wilayas du pays limitrophes de la Capitale, voire dans nombre de quartiers d’Alger. En cause une coupure d’eau courante très mal tombée en raison du besoin accru des ménages pour répondre au rituel du sacrifice.

Par A. Koufi

Pourtant la SEAAL se défend de la moindre défaillance à son niveau, soulignant s’être préparée à ce rituel religieux et ses exigences en matière d’eau en sécurisant bien avant les fêtes l’ensemble de ses installations de pompage et de distribution.
Dans un communiqué publié à cet effet, elle n’a pas manqué de préciser que plus de 1,5 millions de m3 d’eau ont été, ainsi produites et injectées dans le réseau, notant qu’une telle quantité, usuellement suffisante pour alimenter les consommateurs Alger et Tipasa, a été consommée en huit heures seulement durant le 1er jour de Aïd.
Un constat déplorable dont, toutefois, SEAAL n’en tient pas grief au consommateur, optant plutôt pour le pragmatisme consistant en une analyse de la situation au niveau des différentes communes impactées par les perturbations aux fins d’asseoir un plan d’action adéquat à même d’ éviter, dans le futur, pareils désagréments.
Plus mal lotie, au regard des conséquences fâcheuses des coupures d’eau dans quatre wilayas, l’Algérienne des eaux (ADE) s’en lave les mains, avançant une interruption de l`alimentation électrique survenue à Bouira. Dans une déclaration à l’Aps, son Directeur général, Ismaïl Amirouche a expliqué que La station électrique no 1 de la wilaya de Bouira avait connu une interruption en alimentation en énergie électrique sur quatre heures, causant ainsi une perturbation d’alimentation en eau potable.
Le Dg de l’Ade précisera par la suite que la station de Bouira alimente trois branches allant vers la wilaya de Tizi Ouzou (côté Azzazga), la wilaya de M’sila (côté Boussaâda) ainsi que vers la wilaya de Médéa., faisant observer qu’il s’agit de grandes installations qui alimentent ces wilayas à partir du barrage Koudiet Acerdoune, à Bouira.
De ce fait, cet incident technique, survenu samedi vers minuit jusqu’au dimanche à l’aube, a causé l’interruption de l’écoulement de l’eau potable dans plusieurs conduites et réservoirs. Encore faut-il savoir que la réhabilitation du courant électrique ne signifie pas une reprise automatique instantanée de la distribution de l’eau.
En tout état de cause, si les deux principales sociétés de distribution de l’eau potable ne peuvent être dédouanées dans l’absolu il reste que le citoyen n’est pas absout de torts en n’observant pas les règles, non écrites, il est vrai de la préservation de l’eau en s’en tenant à la rationalité dans son usage, à tout moment et en tout lieu.
A. K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here