Accueil L'ÉDITO Le retour de l’Algérie

Le retour de l’Algérie

0
PARTAGER

Parallèlement au grand redéploiement de sa diplomatie, traduit notamment par des visites d’Etat fructifères du Président de la république, Abdelmadjid Tebboune et le travail de fourmi incessant de son ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, l’Algérie s’apprête à renouer avec l’organisation de méga- rendez-vous internationaux.
Les Jeux Méditerranéens d’Oran-2022, fixés du 25 juin au 5 juillet en constitue la parfaite illustration. D’ores et déjà, la bien- nommée ‘’La Radieuse’’ est fin prête pour accueillir dans le faste la fête sportive de la jeunesse du pourtour méditerranéen.
Ainsi et sur 10 jours, 6 361 athlètes, issus de 26 nations et répartis en 24 disciplines réciteront l’ode à la Méditerranée, via des compétitions sportives relevée.
En toile de fond, des moyens logistiques, technologiques et financiers colossaux restent le grand défi pour l’Algérie qui veut retrouver son lustre d’antan, tous azimuts, dans le concert des nations.

En toile de fond, des moyens logistiques, technologiques et financiers colossaux restent le grand défi pour l’Algérie qui veut retrouver son lustre d’antan, tous azimuts, dans le concert des nations

50 ans après son coup d’essai, qui s’avéra un coup de maitre, lors des JM d’Alger-1975, et autant de bornes d’avancées dans tous les domaines, rien n’interdit de parier déjà sur un challenge payant.
Par ailleurs, et toujours sous l’angle d’une aura qui ne cesse de briller, en raison de la stature du pays et son image de marque à travers le monde, Oran aura à tester ses capacités d’organisation en abritant, auparavant ; du 5 au 8 juin, l’un des plus prestigieux évènements de l’industrie de l’assurance, en l’occurrence la 33ème conférence générale du GAIF (The General Arab Insurance Federation).
Et c’est le magnifique cadre du Centre de Conventions d’Oran qui accueillera cet important fora économique qui implique la participation des professionnels de l’assurance et de la réassurance du monde entier.
C’est dire un peu, en définitive, si l’Algérie, et à travers de tels carrefours d’envergure, semble avoir retrouvé tout son allant depuis son renouveau amorcé en 2019, via le renouvellement de toutes ses institutions constitutionnelles.
H. N. A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here