Accueil DOSSIER Yacine Chikhar, responsable projets à Algeria Venture : «Le programme a sélectionné les...

Yacine Chikhar, responsable projets à Algeria Venture : «Le programme a sélectionné les meilleures initiatives entrepreneuriales» Le programme de promotion de l’entrepreneuriat vert, fruit d’un partenariat entre Algeria Venture et l’Organisation Internationale du Travail, Bureau d’Alger, a vocation à se mettre au chevet de l’entrepreneuriat qui développe des projets versant dans l’économie verte et le développement durable. Accompagnement technique, assistance thématique, conseils, veille sur les opportunités de réseau et d’expertise, ainsi que la mise à disposition d’un environnement propice sont autant d’atouts mis à la portée de 15 entrepreneurs, issus des quatre coins du pays, pour relever les défis et surmonter les difficultés qui les confrontent dans leurs domaines respectifs. La démarche d’approche qui a guidé à la sélection des candidats à ce programme, outre la capacité d’innovation et le potentiel de croissance sur le marché, a été, comme l’explique dans cette interview Yacine Chikhar, responsable projets à A. Venture, très attentive aux talents qui portent ces projets qui ont fait l’objet d’une écoute approfondie pour être identifiés. L’aide qu’Algeria Venture apporte à ces startups va au-delà de sa vocation d’accélérateur, son positionnement dans l’écosystème lui permettant d’accéder directement à une multitude de partenaires publics et privés aux échelons national et international. Cela est d’autant plus déterminant, que la phase post-accompagnement permet aux bénéficiaires d’éprouver des opportunités de partenariat, de financement et de réseautage de marché grâce aux salons, rencontres et autres événements locaux et internationaux auxquels Algeria Venture les invite ou les associe.

0
PARTAGER

Le programme de promotion de l’entrepreneuriat vert, fruit d’un partenariat entre Algeria Venture et l’Organisation Internationale du Travail, Bureau d’Alger, a vocation à se mettre au chevet de l’entrepreneuriat qui développe des projets versant dans l’économie verte et le développement durable. Accompagnement technique, assistance thématique, conseils, veille sur les opportunités de réseau et d’expertise, ainsi que la mise à disposition d’un environnement propice sont autant d’atouts mis à la portée de 15 entrepreneurs, issus des quatre coins du pays, pour relever les défis et surmonter les difficultés qui les confrontent dans leurs domaines respectifs. La démarche d’approche qui a guidé à la sélection des candidats à ce programme, outre la capacité d’innovation et le potentiel de croissance sur le marché, a été, comme l’explique dans cette interview Yacine Chikhar, responsable projets à A. Venture, très attentive aux talents qui portent ces projets qui ont fait l’objet d’une écoute approfondie pour être identifiés. L’aide qu’Algeria Venture apporte à ces startups va au-delà de sa vocation d’accélérateur, son positionnement dans l’écosystème lui permettant d’accéder directement à une multitude de partenaires publics et privés aux échelons national et international. Cela est d’autant plus déterminant, que la phase post-accompagnement permet aux bénéficiaires d’éprouver des opportunités de partenariat, de financement et de réseautage de marché grâce aux salons, rencontres et autres événements locaux et internationaux auxquels Algeria Venture les invite ou les associe.    

Interview réalisée par Hacène Nait Amara

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste le programme de promotion de l’entrepreneuriat vert d’Algeria Venture ?

Ce projet est le fruit d’un partenariat entre Algeria Venture et l’Organisation Internationale du Travail, bureau d’Alger, pour promouvoir et soutenir les initiatives entrepreneuriales issues de l’économie verte.

Le programme s’articule sur plusieurs axes permettant à 15 entrepreneurs, venant de toutes l’Algérie, de bénéficier d’un accompagnement technique et thématique, de conseils, d’opportunité de réseau et d’expertise pour les aider à développer leurs activités et accroître leur chance d’accéder à de potentiels marchés.

En 8 semaines, ces entrepreneurs seront pleinement outillés pour surmonter les défis auxquels ils sont confrontés dans leurs sphères respectives. En rejoignant ce programme, Algeria Venture leur offrira l’environnement propice : mentorat personnalisé, formations et rencontres assurées par des intervenants de renommée internationale, accès aux espaces coworking, Cloud, ressources en ligne… De plus, les startups auront l’occasion de se connecter avec de potentiels partenaires institutionnels et privés, leur permettant d’étendre leur réseau et d’explorer de nouvelles opportunités d’affaires.

Parmi les secteurs promus par ce programme figurent les énergies renouvelables, l’agriculture durable, la gestion des déchets ainsi que les services environnementaux.

Quels ont été les critères de sélection des startups qui participent à ce programme ? Pourquoi avez-vous choisi spécifiquement IRWISE, BASSEER et Gardens of Babylon parmi les participants ?

Parmi les multiples critères qui guident cette sélection, l’âme entrepreneuriale, la détermination à réussir et la personnalité de l’entrepreneur se distinguent comme des points clés. Lorsque nos experts se penchent sur les candidatures pour un programme d’accélération, ils sondent bien au-delà des simples idées. Ils cherchent cette détermination qui anime tout entrepreneur visionnaire.

Parcourir un formulaire ne permet pas d’avoir une idée claire du projet et de ses ambitions, ce pourquoi nous fixons à Algeria Venture des entretiens en présentiel ou en ligne avec chaque entrepreneur et son équipe pour comprendre ce qui les anime pour mener à bien leur projet.

Cette pratique nous a permis de découvrir des pépites comme IRWISE, BASSEER et GARDENS of Babylon qui, hormis les critères d’innovation et le potentiel de croissance sur le marché, sont portés par des entrepreneurs talentueux.

Le deuxième facteur clé qui définit le potentiel de ces startups est l’équipe fondatrice qui porte ces projets. Leur expérience et leur complémentarité (compétences pluridisciplinaires) leur permet de mettre en œuvre la vision de chaque projet. Le troisième critère représente, bien entendu, la traction, c’est à dire la capacité de ces projets d’attirer de potentiels clients/utilisateurs ou à générer des ventes conséquentes, permettant à ces projets leur expansion en termes de taille, de portée et d’impact sur le marché.

Comment Algeria Venture soutient-il concrètement ces startups spécialisées dans l’irrigation intelligente, la détection des feux de forêts et l’hydroponie/aquaponie ? Quels sont les types de soutien financier, technique ou logistique offerts ?

Algeria Venture soutient ses entrepreneurs tout d’abord à travers son positionnement dans l’écosystème startup algérien, où elle bénéficie d’un accès direct à une multitude de partenaires publics et privés à l’échelle nationale ou internationale, ce qui lui vaut un réseau large d’experts, de mentors, de coaches, mais aussi de potentiels investisseurs ou partenaires de ces projets.

À titre d’exemple, la startup BASSEER qui développe des solutions de lutte contre les feux de forêt à travers des dispositifs basés sur l’IA et l’IoT, vient de décrocher un partenariat avec la Direction Général des Forêts pour implémenter sa solution dans plusieurs sites pilotes. Tout au long de cette phase, Algeria Venture n’a ménagé aucun effort pour la réussite de cette action qui représente une avancée considérable pour les fondateurs de cette startup.

C’est en général la raison principale qui pousse les startups à candidater aux programmes d’Algeria Venture : son réseau étendu et la fiabilité de ses connexions. Hormis cet aspect non négligeable pour un accélérateur, comme cité précédemment, ces entrepreneurs auront à leur portée une panoplie de services et de facilités tout au long de la période d’accompagnement : formations et renforcement de compétences (management, finance et comptabilité, marketing, levée de fonds…) visite de terrain chez nos partenaires, rencontres entre entrepreneurs, réceptions, invitation à des foires.

Le soutien financier n’est pas à l’ordre du jour, Algeria Venture n’est pas un organisme financier, mais opère par tous les moyens en sa possession pour permettre aux startups qu’elle accompagne de lever des financements.

Quelle sera la prochaine étape en termes d’accompagnement pour permettre à ces startups de briller ?

Ces startups vont devoir voler de leurs propres ailes à la fin du programme d’accompagnement. Bien entendu, tous nos programmes comportent une composante de suivi et d’évaluation post accompagnement, cela se traduit en général par des invitations à participer à des forums, conférences, évènements de réseautage, rencontres B-to-B, foires, ou des mises en relation avec de potentiels investisseurs.

La finalité de ces projets est de pouvoir lever des financements conséquents et nécessaires au développement de leurs produits et services. C’est ce que recherche tout entrepreneur désireux de réussir son projet. Bien entendu, notre partenaire (ASF) Algerian Startup Fund prendra le relais pour évaluer la viabilité financière de ces projets et leur proposer un soutien financier.  

K. M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here