Accueil DOSSIER MADJID MESSAOUDENE, ADMINISTRATEUR DU GROUPEMENT GIE-MONETIQUE : «Nous avons beaucoup d’opportunités à...

MADJID MESSAOUDENE, ADMINISTRATEUR DU GROUPEMENT GIE-MONETIQUE : «Nous avons beaucoup d’opportunités à offrir aux start-ups»

0
PARTAGER

Le groupement GIE-Monétique de par sa mission qui consiste à réguler le système monétique interbancaire et la définition des missions et des attributions de l’ensemble des acteurs de ce système offre des opportunités aux startups d’investir dans un des créneaux totalement à leur portée. Plus explicite, l’administrateur du groupement GIE-Monétique, Madjid Messaoudene parle de de solutions que puissent développer toutes startups pour accompagner l’essor du e-paiement en Algérie. A travers cet écosystème, chaque startup pourra se positionner et proposer des solutions adéquates pour régler un certain nombre de problématiques.

entretien réalisé par Lynda Mellak

Quelles sont les opportunités qu’offre le Groupement d’Intérêt Economique et de la Monétique (GIE-Monétique) aux start-ups ?
Partout dans le monde les start-ups contribuent au développement de l’économie. En Algérie, la micro-entreprise a l’appui et le soutien de l’Etat dans sa révolution numérique. La mise en place d’un système de paiement électronique efficient est l’une des priorités des pouvoirs publics. D’ailleurs, la création du GIE-Monétique, est venue appuyer cette démarche stratégique par la régulation du système monétique interbancaire et la définition des missions et des attributions de l’ensemble des acteurs de ce système. En effet, la rencontre sur «le développement du paiement sur Internet en Algérie», que nous avons organisé, en octobre écoulé, en collaboration avec l’Agence Nationale de Promotion et de Développement des Parcs Technologiques (ANPT), a été l’occasion d’examiner les difficultés rencontrées par les acteurs du domaine notamment les sites web-marchands et identifier les contraintes à lever. A travers cet écosystème, chaque startup pourra se positionner et proposer des solutions adéquates pour régler la problématique. Ce qui va permettre aux startups de développer des solutions qui règlent ces problématiques et avoir des idées innovantes. Par conséquent, les moyens de paiement électroniques se verront généraliser. Nous avons organisé un événement similaire en 2019. Cette 1ere rencontre a permet de découvrir trois startups ayant contribué au développement de certains modes novateurs et alternatifs de e-paiement permettant de se passer des terminaux de paiement importés. L’événement précédent était l’occasion pour ces startups d’émerger et de voir leurs projets se concrétiser.

Le GIE, actuellement, constituer un axe attractif pour les start-ups. Quel rôle jouera votre groupement dans l’atteinte des objectifs de ces structures stratégiques?
Le e-commerce est très vaste et comprend multiples modèles distincts. Il touche divers métiers et répartis sur des profils différents. Le GIE, qui a pour rôle de promouvoir la monétique par la généralisation de l’usage des moyens de paiement électronique, aide les jeunes à développer des projets en rapport avec l’intégration de e-paiement dans les sites web marchands. Le paiement numérique a de nombreux avantages à offrir aux startups. Le terrain est tellement vierge que nous avons besoin de ces startups pour avancer mieux et efficacement. Des opportunités de réussites sont à leur portée. Elles peuvent rapidement créer de l’emploi et de la richesse.
Le e-Commerce réussit partout dans le mode. Il n’y a pas de raison à ce qu’il ne réussisse pas en Algérie. La réussite de ces startups ne fera que le bonheur de l’Algérie qui a besoin de ce potentiel afin de faire face aux défis de l’heure. Il offre une meilleure qualité de service en donnant une image moderne de l’activité commerciale, une gestion des liquidités efficiente, rapide et fiable et moins de risques liés à la manipulation des fonds.

Est-ce que le GIE-Monétique accorde des accompagnements financiers pour permettre à ces startups de concrétiser leurs projets ?
L’accompagnement financier a été résolu avec la création d’un Fond spécial dédié à l’accompagnement financier des startups. Ce Fond permettra aux startups de trouver du financement plus facilement. L’intérêt du gouvernement pour les startups et la création d’un ministère dédié à leur promotion témoignent en ne peut plus de l’importance qu’accordent les pouvoirs publics à cette catégorie d’entreprise.
Le rôle de GIE-Monétique est plutôt dans l’accompagnement technique. D’ailleurs le soutien technique était à l’initiative de la rencontre sur «le développement du paiement électronique», ayant pour objectif d’impliquer les startups dans le développement du e-paiement en Algérie. Il s’agit également de référencier au niveau des banques les startups qui travaillent dans le développement de e-paiement et qui peuvent apporter une valeur ajoutée dans l’écosystème de la monétique en Algérie. Nous voulons communiquer davantage avec les web marchands afin de connaître leurs soucis et améliorer notre collaboration afin de faciliter leur intégration (dans la plateforme de l’e-paiement). Et c’est à partir de là qu’ils trouveront des réponses à leurs questions. Ainsi, nous insistons sur la grande importance que revêt la coopération entre les startups et le GIE-Monétique afin de développer les prestations du paiement électronique.
Par ailleurs, dans le cadre de ses missions statutaires, le GIE intervient dans la régulation du système monétique interbancaire. Ceci se concrétise par la mise en place des règles de fonctionnement de ce système, opposables à tous les membres adhérents et la supervision de l’ensemble de l’activité monétique interbancaire. Il pilote aussi des actions communautaires telles que la lutte contre la fraude, la sensibilisation à l’utilisation des moyens de paiement électronique, la formation et la communication. La Banque d’Algérie y participe également en tant que membre non adhérent pour s’assurer la sécurité des systèmes et des moyens de paiement ainsi que la production et la pertinence des normes applicables en la matière.
L. M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here