Accueil DOSSIER SONELGAZ 2035 : Un plan à la hauteur de défis multiples

SONELGAZ 2035 : Un plan à la hauteur de défis multiples

0
PARTAGER

Situation financière difficile, pour cause de gel des tarifs et de difficultés à recouvrir des créances astronomiques, accrue par l’avènement de la pandémie du coronavirus qui a ankylosé tout l’appareil économique du pays, la Sonelgaz a à répondre encore à l’impératif de se mettre au diapason de la modernité qui suppose l’accouplement de la numérisation à une valorisation efficiente de la ressource humaine, à la diversification des créneaux d’activité, tels les énergies renouvelables.

Par Hacène Nait Amara

Incontestablement, il s’agit par- là de gros défis auxquels le Groupe est tenu de faire face, mettant à rude épreuve sa matière grise.
Aussi, le plan stratégique à l’horizon 2035, en cour d’élaboration, apparait-il comme le premier jet d’une réflexion féconde. Pragmatique, surtout.
Tendant à cristalliser les grandes ambitions du Groupe à cette échéance, il repose, dan ses grandes lignes sur la capitalisation de l’élément humain, de meilleures prestations de service et le débouché incontournable sur les énergies vertes.
Au premier volet, l’on retiendra le souci des responsables de Sonelgaz à rendre l’organisation du Groupe «plus flexible» de façon à atteindre «une amplitude plus humaine», est-il surligné, au profit de ses personnels et ce dans l’optique d’un label d’excellence opérationnelle qui reste à améliorer, dans la mesure où son organisation et la multiplication de ses filiales, ainsi que ses modes de fonctionnement et ses processus de gouvernance nécessitent, imparablement, une amélioration, tant en efficacité qu’en capacités de résilience.
Le fait devrait permettre, ainsi, à ses salariés de préserver leurs statuts et acquis socio-professionnels, tout en leur donnant la possibilité de continuer à évoluer à travers les différentes composantes du Groupe, notamment dans le domaine de la numérisation, autre impératif crucial, pour répondre au mieux aux attentes et à la satisfaction du client et traduire, en dernier lieu, le concept de ‘’Sonelgaz- Groupe citoyen’’, responsable, moderne et solide. Et cela passe, inévitablement, outre la nécessité de se recentrer sur ses métiers de base, par une transformation digitale intensive du Groupe.
Autre point sur lequel le plan stratégique a focalisé, les énergies vertes. A ce niveau, il est souligné le caractère  «irréversible» de la marche vers les énergies renouvelables, au même titre que la digitalisation dans le secteur du reste.
La task force en charge de l’élaboration du Plan- 2035 estime, en effet, que pour maintenir le cap de la progression de l’entreprise sur la voie de la durabilité, la diversification de ses différents segments d’activités aiguillée sur les énergies vertes, «porteuses de valeur ajoutée et constituant une fantastique opportunité à saisir», s’impose comme la clef de voûte pour réussir le virage de la transition énergétique, expressément prônée et, d’évidence, passage obligé.
Ceci étant, et à une échelle globale, le plan stratégique-2035 vise également à restaurer la structure financière du Groupe, à travers certains paramètres qui y lui sont intégrés et qui sont construits de manière «à modeler la conjoncture difficile et les nouveaux enjeux en les transformant en force collective en faveur de Sonelgaz et ce, en mettant en œuvre des solutions en commun», est-il relevé entre les lignes du Plan. Dans cette même veine, il est notable de retenir que le Groupe ambitionne, par le biais de certaines de ses activités, un redéploiement à l’international, ciblant en priorité les marchés méditerranéen et africain mais aussi, là où le potentiel de croissance est attractif. Dans ce prolongement, compte privilégier les partenariats stratégiques et profiter des compétences et des expertises développées sur le marché algérien, sur l’ensemble des maillons de la chaine de valeur électrique et gazière.
Vecteur non négligeable du Plan-2035, enfin, l’accroissement du taux d’intégration nationale y occupe bonne place à côté de la consolidation de Sonelgaz en tant que ‘’Groupe école’’ en matière de sécurité, et de rigueur à l’écoute de ses partenaires, l’objectif escompté étant d’arriver au statut d’entreprise- responsabilité.
Il demeure que l’élément primordial dans cette stratégie futuriste, reste le potentiel humain appelé, grâce aux dispositions de premier ordre du Plan-2035 à son bénéfice, à voir s’améliorer ses compétences et ses capacités de résilience ; le mot d’ordre ambiant est que «le bien-être des employés et des clients reste la priorité absolue de Sonelgaz».
H. N. A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here