Accueil DOSSIER Sponsoring et Mécénat : Sonelgaz, un parangon

Sponsoring et Mécénat : Sonelgaz, un parangon

0
PARTAGER

A côté d’un management qui fait école, la Société nationale de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) s’est de tout temps évertué à rayonner sur la vie citoyenne sociale dans son sens le plus large, de par des actions pérennes de sponsoring et de mécénat, boostant ainsi les segments les plus populaires ; mais aussi ceux qui végètent dans l’ombre.
Et si au plan sportif, la Sonelgaz s’est particulièrement illustrée, des années durant, en couvant le club mythique de Soustara, l’USM Alger, qui le lui a bien rendu , du reste, moissonnant maints titres, l’Entreprise nationale de l’électricité et du gaz, n’ a jamais ‘’coupé le courant’’ sur des zones socio- sportives, stratégiques mais plongées dans la pénombre.

Par Azzouz K.

Son rayon d’action s’étend alors des activités et la promotion des activités de la jeunesse, les sciences humaines et la recherche scientifique, la solidarité et l’action sociale jusqu’ à la protection de l’environnement
Dans les couloirs et bureaux de l’imposant immeuble du Boulevard Krim Belkacem, cette conviction profondément ancrée dans les esprits : le sponsoring et le mécénat sont devenues de fait, des activités incontournables, dans la mesure où ils permettent à l’Entreprise de s’ériger en véritable acteur de la vie sociale, par la grâce de tels vecteurs de communication d’où émerge un discours de citoyenneté et de responsabilité vis-à-vis de la collectivité, approprié et pertinent ; surtout renouvelé, sans cesse. Ces impératifs entendus, leur socle repose sur une philosophie, dont l’essence est «d’humaniser l’Entreprise», et où s’entrelacent le respect et la considération, l’écoute et la proximité, la modernité et le dynamisme ainsi que l’éthique et la transparence. Soit autant d’exigences en rapport avec l’image de marque que Sonelgaz avait commencé à confectionner résolument depuis 2006, date à laquelle la stratégie de sponsoring et mécénat a été mise en branle et sur laquelle des retouches son apportées tous les trois ans, en fonction des nouvelles orientations et changements opérés.
Dans le Plan Sponsoring et Mécénat, élaboré dans des projections de 2020 à 2022, ses concepteurs ont pris le soin de pointer le distinguo à faire ente les deux concepts.
Le premier volet, reconnu comme vecteur publicitaire, a été dans sa pratique initiale très largement associé aux activités sportives et s’est, peu à peu, étendu aux spectacles, séminaires, congrès et conférences, rappelle Sonelgaz.
Traduit comme un parrainage, il tend à concrétiser le souci de cette entreprise qui se veut citoyenne, en prime, d’apporter son concours financier à une personne physique ou morale en contrepartie de quoi cette dernière lui assure une certaine publicité. Un support de promotion des produits et des marques, donc.
Différemment, le mécénat aspire à valorise l’image institutionnelle de l’entreprise «qui cherche à manifester son insertion dans l’environnement culturel et social», est-il souligné dans le plan.
A ce niveau également, cet important chapitre, dont le champ d’action se limitait à l’origine à l’art, a vu son domaine «s’étendre à la culture dans son ensemble, à la recherche, à l’éducation, à la protection de l’environnement et aux œuvres humanitaires», note Sonelgaz, qui perçoit ce segment de la solidarité comme un vecteur de communication qui valorise son rôle social et la vocation de service public de certaines de ses filiales, même si le Groupe admet une gratification en contrepartie, là aussi, mais dans le but, toujours, de sensibiliser l’opinion publique sur les valeurs de la Société.
Cette démarche d’importance avérée s’adosse, au plan juridique, à un comité ad-hoc, afin d’assurer un traitement en toute transparence et de qualité des demandes en la matière.
Pour l’échéance en cours, celle de 2020- 2022, Sonelgaz compte articuler ses lignes directrices dans le sponsoring et le mécénat sur des programmes d’actions soutenus et guidés par l’esprit de continuité et adaptés aux publics ciblés, pour arriver à l’émergence progressive d’un véritable partenariat avec les acteurs concernés ainsi que le retour d’investissement à long terme, de par des retombées positives attendues, sur l’image institutionnelle du Groupe, est-il surligné dans le plan.
Dans le détail, le plan cible de façon exhaustive et cruciale le terreau socio- sportif. A ce niveau et si le football reste privilégié en ce qu’il constitue un sport de masse par excellence, d’autres disciplines y trouvent également leur place pour une juste promotion, à l’instar des autres sports collectifs, individuels, handisport et sports féminins ; cela qu’ils soient d’essence populaire , facilement accessible à la jeunesse, ou élitistes, demandant de plus grands moyens en conséquence.
>>>
>>>

A propension budgétivore, le football focalise les efforts du Groupe- Sonelgaz. Aussi pour 2020- 2022, a- t- il maintenu un engagement au coût très onéreux au bénéfice des clubs. Dans ce contexte, il est utile d’énumérer le sponsoring, devenu traditionnel de l’USM Alger et celui des 16 clubs de la deuxième ligue de football professionnel, à côté de la gratification du champion de la Ligue 2 ainsi que la gratification des deux clubs finalistes de la coupe d’Algérie.
Les mêmes efforts sont déployés, à titre de contribution à la promotion des autres disciplines sportives telles les sports athlétiques et gymniques, les sports aquatiques, le Handball, Basketball, Volleyball et autres arts martiaux et boxe etc.
On l’aura ainsi compris, Sonelgaz investit son argent à bon escient, quand son mot d’ordre obéit à son souhait de démocratiser et rendre accessible les disciplines individuelles ou d’élite et demandent beaucoup de moyens matériels et financiers, généralement hors de portée de la majorité de la population.
Y sont indexés, alors, les sports nautiques, le cyclisme, l’escrime, les sports équestres, le tir à l’arc, le parachutisme, l’alpinisme, le tennis, le golf et les sports mécaniques.
D’autres actions, non moins importantes vont concerner le parrainage de manifestations sportives de masse telles le Cross-country et les marathons nationaux, sur la base de leur envergure nationale et de leur engouement populaire, des manifestations ayant un lien fort et direct avec les métiers des sociétés du Groupe Sonelgaz dans la perspective de partenariat et d’intégration nationale, l’encouragement de la promotion du génie local dans le cadre de la recherche scientifique, les arts et culture et enfin une contribution effective à la solidarité et l’action sociale.
Sur ce dernier point, Sonelgaz qui ne prétend pas «se substituer à l’Etat», entend néanmoins apporter un important volume d’aide pour marquer concrètement sa solidarité avec les populations les plus démunies en soutenant les associations caritatives qui prennent en charge des catégories sociales en précarité, reconnues comme fragiles. Pour le Groupe, cet axe constitue «un vecteur privilégié d’action pour l’affirmation de la citoyenneté de Sonelgaz et de ses sociétés» est- t- il noté.
Aussi il est vivement préconisé de soutenir les associations et manifestations à caractère non lucratif qui œuvrent pour la protection des enfants, des femmes et des personnes âgées, l’insertion sociale des jeunes en difficulté, la protection et l’accompagnement des orphelins et les enfants en difficulté, contre la violence faite aux femmes, aux enfants et aux personnes âgées ainsi que celles qui mènent des projets d’insertion et d’accompagnement professionnel des jeunes filles et des femmes vulnérables et en détresse, apportent aide et assistance aux malades chroniques (cancéreux, asthmatiques, trisomiques, diabétiques), aident les familles à faible revenu ou sans ressources ainsi que les personnes souffrant d’handicap.
Enfin, le chapitre de l’environnement n’est pas en reste, en ce que Sonelgaz, et en dehors des activités propres à l’entreprise dans ce domaine, mène des actions de nature à renforcer la conviction du citoyen sur son attachement à la protection et la sauvegarde de l’environnement. Ses interventions ciblent le reboisement, la lutte contre la désertification, la protection des bassins versants, des plages, du littoral et de la faune et de la flore. En définitive, des efforts financiers très lourds, de l’ordre de plus de 588 millions de dinars au titre du triennat 2017- 2019, pour l’exemple ; et dont 70% sont allés aux sports. Et qui font de Sonelgaz, qui s’appuie ainsi sur le sponsoring et le mécénat pour en faire des canaux de communication originaux devant permettre au holding et à ses filiales de nouer des liens différents avec ses cibles et relais d’opinion ; en complément des modes traditionnels de communication et de proximité, un véritable parangon en la matière.
A. K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here