Accueil DOSSIER Abdelaziz Remadnia, PDG de SATICOM : «Nous avons toujours accordé un...

Abdelaziz Remadnia, PDG de SATICOM : «Nous avons toujours accordé un intérêt particulier aux Start-up»

0
PARTAGER

La Société Algérienne de Technologie de l’Information et de la Communication (SATICOM) boucle cette année, 20 ans d’existence. Leader national dans son domaine d’activité, la Société est passée sous la houlette d’Algérie Télécom qui lui a permis de bénéficier de plusieurs avantages, mais surtout de révéler ses compétences à travers une multitude de solutions technologiques développées en interne. Son PDG, Abdelaziz Remadnia, affirme dans cet entretien accordé à Indjazat que l’entreprise s’attèle aujourd’hui, comme l’une de ses priorités, à mettre en œuvre son plan de développement approuvé par le Conseil des Participations de l’Etat, qui s’articule principalement sur la diversification des produits et services de la société et le développement de nouveaux segments d’activité.

Propos recueillis par Lyes Mechti

Qu’est-ce qui a motivé la création de la société SATICOM et quelles sont aujourd’hui les missions qu’elle assure ?
Créée en 2002 en tant que filiale détenue dans son intégralité par le Centre de Développement des Technologies Avancées (CDTA), la Société Algérienne de Technologie de l’Information et de la Communication« SATICOM » avait pour objectif de valoriser les services et les produits conçus dans les laboratoires du CDTA et de développer de nouvelles solutions pour répondre aux besoins du secteur socio-économique dans les domaines des technologies avancées, notamment de l’information et de la communication. Vu que la concrétisation d’un partenariat avec un opérateur économique était parmi les objectifs prioritaires de SATICOM, les contacts avec l’opérateur historique Algérie Télécom avaient abouti à l’entrée de cette dernière dans le capital de SATICOM en 2015 et la signature d’un pacte d’actionnaires entre Algérie Télécom et le Centre de Développement des Technologies Avancées (CDTA). Ce pacte a défini les principaux axes d’un partenariat durable et bénéfique aux deux parties. Quant à ses missions, SATICOM intervient notamment dans les domaines d’activité liés à l’automatisation, contrôle et supervision des systèmes à distance, reporting et collecte /analyse des données. Elle assure également le développement des systèmes informatiques (service, logiciel, application mobile), la conception et la fabrication industrielle de produits électroniques, la conception, réalisation et commercialisation de produits et services innovants. La société fait aussi de la R&D et innovation dans le domaine des TIC, la veille technologique et industrielle dans les domaines étudiés par la société, mais aussi la sécurité électronique et vidéo-protection.

SATICOM est entrée en 2015 dans le giron d’Algérie Télécom. Qu’est-ce que cela a pu apporter à l’entreprise ?

Outre le changement de son statut vers une entreprise publique économique, société par actions (EPE-SPA) et l’augmentation de son capital social, l’entrée dans le giron d’Algérie Télécom a permis à SATICOM d’avoir le privilège d’être une filiale de l’une des grandes entreprises nationales et par conséquent, la promotion de son image de marque et le renforcement de sa position sur le marché. Sur le plan organisationnel et fonctionnel, ce changement a permis à SATICOM d’améliorer son mode de management, les procédures de sa gestion interne et de développer des nouveaux métiers et des nouvelles structures nécessaires pour sa réussite et son progrès. Également, SATICOM a bénéficié de plus de facilité et de souplesse pour l’accès au financement qui représente un facteur primordial dans la vie d’une entreprise et d’un plan de charge constant qui a garantila stabilité de la société et son équilibre financier. De son côté, SATICOM contribue ainsi aux efforts d’Algérie Télécom pour intégrer progressivement une dynamique d’innovation dans ses produits et services et surtout de répondre, à court terme, aux besoins d’évolution de l’ensemble des outils nécessaires pour permettre à Algérie Télécom d’améliorer la qualité de ses services et les conditions de prise en charge de sa clientèle.

Quels sont les plus importants projets réalisés par la société ?

Aujourd’hui, SATICOM SPA est le leader national dans son domaine d’activité, sa solution de gestion d’accueil, qui constitue un outil incontournable en matière d’amélioration de la qualité de service, du suivi et de la supervision d’une activité en temps réel, est déployée au niveau des espaces d’accueil de plusieurs opérateurs économiques d’envergure, à savoir au niveau de 1 000 bureaux de poste d’Algérie Poste, de 239 agences commerciales d’Algérie Télécom et de 177 agences commerciales d’ATM MOBILIS. Quant à sa solution d’affichage dynamique, SATICOM avait le privilège de déployer cette solution au niveau de plus de 1400 écrans d’affichage, installés dans les locaux de plusieurs entités, telles que les services de la Direction Générale de la Sureté Nationale ainsi le siège de la Direction Générale d’Algérie Télécom et les centres rattachés. Aussi, vu son potentiel et son savoir-faire acquis en matière d’engineering dans le domaine de la sécurité électronique, SATICOM a lancé à partir de l’année 2019 une nouvelle activité portant sur la mise en œuvre des différents systèmes de vidéo protection, contrôle d’accès, anti intrusion…etc, avec la prise en charge de toutes les phases de réalisation d’un projet.

En matière de valorisation des travaux de recherche scientifique, quelle relation entretenez-vous avec le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ?

La relation de SATICOM avec le secteur de recherche scientifique est particulière, vu que le Centre de Développement des Technologies Avancées est l’un de ses actionnaires. En fait, le CDTA était toujours au cœur de la stratégietracé par SATICOM afin de mener des actions en commun qui visent principalement la valorisation des travaux des recherches scientifique. En effet, SATICOM jouera le rôle de passerelle entre les équipes de recherche du CDTA et le secteur socio-économique. Ceci permettra d’un coté de traduire et d’orienter certaines activités de recherche en fonction des besoins du marché et de contribuer, d’un autre coté, à la promotion et la commercialisation des produits et services issus des laboratoires de recherche du CDTA.

Comment les Start-up et les porteurs de projets dans les TIC peuvent-ils contribuer au développement des activités de la société ?

Au vu de son historique en tant que filiale d’un centre de recherche, SATICOM a toujours accordé un intérêt particulier aux Start-up et aux porteurs des projets TIC. Cet intéressement d’entretenir une relation permanente avec cette catégorie est devenu l’un des principaux objectifs de la société afin de participer davantage aux efforts consentis par les pouvoirs publics ayant pour but d’encourager les jeunes talents à s’engager dans l’entreprenariat, l’innovation et l’économie numérique. Dans ce cadre, outre les contacts directs avec les Start-up et les porteurs de projets TIC, SATICOM a lancé un appel pour bien identifier cette catégorie et d’étudier la possibilité de mettre en œuvre ses idées et ses projets innovants, dans le cadre d’un partenariat « gagnant-gagnant ». Aussi, SATICOM estime que le domaine du développement informatique représente une activité juteuse dont la contribution des Start up et les porteurs des projets TIC peut être très efficace et rentable pour les deux parties et ce, à travers le recours à la sous-traitance.

Quel sont vos priorités pour l’année 2022 ?

Pour l’année 2022, SATICOM envisage de continuer les efforts de la mise en œuvre de son plan de développement approuvé par le Conseil des Participations de l’Etat, qui s’articule principalement sur la diversification des produits et services de la société et le développement de nouveaux segments d’activité en fonction des besoins du marché. Aussi, afin de faire face aux préjudices causés par la pandémie Covid-19 pendant ces deux dernières années, SATICOM projette d’enrichir davantage son portefeuille clients à travers le renforcement et la multiplication de ses actions de communication et de prospection.
L. M.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here