Accueil ACTUALITÉ Approvisionnement de l’ensemble des zones d’ombre en eau potable avant la fin...

Approvisionnement de l’ensemble des zones d’ombre en eau potable avant la fin mars 2021 : Les orientations de Berraki aux DRE

0
PARTAGER

Le ministre des Ressources en eau, Arezki Beraki a donné des instructions, récemment lors de sa réunion avec les directeurs du secteur, pour l’approvisionnement des habitants des zones d’ombre à l’échelle nationale en eau potable avant la fin mars 2021, selon un communiqué du ministère.

Par B. Titem

Dans le cadre des instructions «urgentes» données aux directeurs de wilaya, M. Beraki a souligné l’impératif d’accélérer le rythme de réalisation des différents projets accusant un retard au niveau local, et de respecter les délais impartis, préconisant de doter les régions, dont les projets ont été achevés, de citernes fixes pour atténuer la souffrance des citoyens, ajoute la même source. Arezki Berraki a appelé, en outre, à une plus grande ouverture sur les chaines d’information et de communication pour une diffusion optimale des informations et des nouveautés, et partant une meilleure prise en charge des doléances des citoyens, notamment en ce qui concerne les projets en cours de réalisation, et ce dans le but d’éclairer l’opinion publique. Le ministre a estimé qu»’il est prioritaire de placer le citoyen au centre de la stratégie et des activités du secteur», précise le document. A cet effet, il a rappelé l’enveloppe financière «considérable» affectée par l’Etat à la prise en charge des zones d’ombre, de par les moyens matériels et humains déployés pour l’aboutissement de ce «noble» projet, appelant à la poursuite des efforts dans ce sens, et «à l’écoute de toutes les préoccupations, en demeurant ouverts à toute proposition afin de surmonter d’éventuels entraves car le dialogue et l’échange de vues est le seul moyen de parvenir à des solutions utiles susceptibles de booster les capacités du secteur pour relever les différents défis». La réunion à laquelle ont pris part les cadres centraux du secteur et les directeurs des Ressources en eau de wilaya, s’inscrit dans le cadre de «l’application des engagements du président de la République et ses récentes orientations, notamment celles inhérentes à la prise en charge des zones d’ombre à travers les différentes wilayas».

Réception en 2020 de 1.340 projets d’alimentation en eau potable des zones d’ombre
Lors de cette rencontre, le ministre a suivi plusieurs exposés sur la situation des programmes tracés visant la promotion des zones d’ombre ainsi que l’identification des obstacles entravant la réalisation de certains projets dans ces régions. Le bilan sectoriel fait état de la réception de 2.326 projets, dont 1.340 destinés à l’alimentation en eau potable des zones d’ombre. Pour rappel, le Gouvernement avait proposé en 2020 un programme «important» pour le financement de plusieurs projets d’une enveloppe de plus de 64 mds DA allouée au secteur. Selon M. Beraki, les difficultés enregistrées l’an dernier en raison de la pandémie de covid-19 ainsi que son impact négatif sur la l’aspect socio-économique et institutionnel outre le stress hydrique et l’incidence financière ont «renforcé davantage le secteur en matière de gestion de ses opérations». «Le secteur a réalisé un saut qualitatif, en témoigne le bilan positif de 2020 en dépit des crises qu’il a traversées en sus de la réception de plusieurs projets devant contribuer à l’amélioration du Service public des eaux notamment l’alimentation en eau potable et l’assainissement, outre la relance de la majorité des projets en arrêt qui devront redynamiser le développement au niveau local», a-t-il soutenu. Selon la même source, «l’évaluation continue et la résolution des problèmes constituent deux conditions essentielles pour la concrétisation des objectifs suprêmes inscrits dans le cadre de la stratégie d’eau 2030».
B. T.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here