Accueil DOSSIER ATM MOBILIS : Une année d’investissement et de solidarité accrue

ATM MOBILIS : Une année d’investissement et de solidarité accrue

0
PARTAGER

L’année mourante 2020 a été profondément marquée par l’apparition de la pandémie dévastatrice du coronavirus qui a mis à plat économie et vie sociétale, baignant l’atmosphère de couches anxiogènes aux retombées terribles. Dont le confinement et la distanciation sociale oppressants, rendant la communication inter familiale et professionnelle un must incontournable.

Par Noufel Bousshaki

Pour autant, l’opérateur public de la téléphonie mobile, ATM Mobilis a pu tenir la gageure. Aux premiers rangs pour contrer, d’une certaine façon, les effets néfastes de la crise sanitaire, Mobilis se targue de l’achèvement d’une année ‘’horrible’’, sur une note euphorique, notamment pour ce qui est du développement et de la modernisation de la branche dans les fameuses zones d’ombre.
Et c’est les chiffres, tels que déclinés par le premier responsable de Mobilis, Adel Doukali, lors d’un tour de table fait le 31 décembre 2020, qui le disent le mieux.
Ce dernier a, en effet, surligné un investissement de l’ordre de 40 milliards de dinars dans les zones d’ombre, à travers l’installation et la mise en service de nouveaux équipements, fonctionnant notamment à l’énergie solaire. La libération de nouvelles fréquences n’a fait que la joie de l’opérateur historique de la téléphonie mobile, dont le premier responsable a souligné l’amélioration sensible de la qualité du service du réseau de l’opérateur qu’il dirige.
Chose qui a impacté imparablement la qualité du service, avec une amélioration estimée à 46% au niveau des wilayas ciblées. De même, le PDG de Mobilis n’aura pas boudé son plaisir, se félicitant de la réalisation et la mise en service de 900 stations 4G, alors que 2600 autres sont au programme de l’échéance septembre 2020- mars 2021.

Zones d’ombre, cap sur Illizi
Devenu une priorité gouvernementale, le développement, à tous les niveaux, des zones d’ombre, inclut forcément le secteur de la téléphonie mobile. De ce fait, Mobilis s’attèle, résolument, à apporter sa pierre à l’édifice. Sur ce plan, 07 nouvelles antennes, sur l’axe autoroutier de la RN03 reliant In- Amenas à Djanet, dans la wilaya d’Illizi, sur une longueur de 650 KM, ont-elles été mises en service. Installées à Tiguentourine, l’intersection de Tarat, le point PK 50 en direction de Djanet, Sirghaoune, l’intersection Ihrir, Oued Sersouf et la centrale électrique Tidjentouret, à l’entrée de la ville de Djanet, elle devraient booster le taux de couverture de la wilaya en réseau 3G à plus de 9% et 90% concernant celui de la 4G.

Solidarité, du baume au cœur
Mais Mobilis s’est, également, illustré dans un autre domaine dont il a toujours fait un quasi sacerdoce, à savoir la solidarité dans toute sa noblesse conceptuelle.
Ainsi et fidèle à cette ligne conductrice traditionnelle, ATM Mobilis s’est distingué par des actions multiformes, bien avenantes en la circonstance, dès le début de la crise sanitaire, en février de l’année écoulée.
Se joignant, naturellement et du fait de son statut d’entreprise citoyenne, à l’élan de solidarité nationale mis en branle pour atténuer des nombreux avatars générés par les effets du coronavirus, l’opérateur public historique de la téléphonie mobile participe, de façon active à maintes opérations dans ce cadre.
Rapatriement de l’élite algérienne établie dans l’œil du cyclone- Sars Cov2, en l’occurrence la ville chinoise de Wuhan d’où est parti le virus, en collaboration avec plusieurs départements ministériels, sensibilisation, tous azimuts, sur la prévention contre la Covid-19, via une multitude de plateformes et ciblant toutes les catégories sociales, enfants et handicapés y compris, Mobilis ‘’bipait’’ comme du baume au cœur sans discontinuer.
Last, but not least, ATM Mobilis n’a pas manqué d’intervenir à bon escient durant le drame qui avait frappé la wilaya de Blida, plus que toute autre, à travers une attaque sévère du coronavirus, la contraignant au confinement total.
Désemparé et submergé, le corps médical de la wilaya a reçu comme de précieuses étrennes l’ambulance bien équipée et le lot considérable de cartes SIM-4G. La population sinistrée ne fut pas, non plus, en reste, quand Mobilis les gratifia d’ ‘’un Bonus Voix’’, SMS et Internet pour pouvoir communiquer en observant la distanciation physique et sociale.
Enfin, et dans ce même contexte, il ne serait pas superflu de rappeler encore les nombreuses formules mises à la disposition du public, telles ‘’MeetMob’’, ‘’E-rselli’’ ou encore ‘’MobiSpace’’, alors que pour le mois sacré du Ramadan, Mobilis avait accentué sa campagne caritative et émargé au fonds de solidarité dédié à la lutte contre la Covid-19.
Pour assurer le service public durant toute cette période de confinement partial imposé par l’impératif de préserver la santé du citoyen, ATM Mobilis avait mobilisé plus de 350 ingénieurs réseau et agents opérateurs réseau (AOR) en télétravail pour le maintien et l’optimisation du réseau et une opération de maintenance préventive du réseau a été déclenchée pour parer à toute mauvaise surprise.
N. B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here