Accueil ÉVÉNEMENT CONCOURS DU «VILLAGE LE PLUS PROPRE DE LA WILAYA DE TIZI-OUZOU» :...

CONCOURS DU «VILLAGE LE PLUS PROPRE DE LA WILAYA DE TIZI-OUZOU» : Le village Azemour-Oumeriem rafle la mise

0
PARTAGER

Le village Azemour-Oumeriem, dans la commune de Tirmitine (07 km au Sud-Ouest de Tizi-Ouzou) a été sacré, dimanche 14 octobre écoulé, village le plus propre de la wilaya à l’issue de la 6ème édition du concours Rabah Aissat pour le village le plus propre».

Par Hakima Hedjam

« C’est le fruit d’un dur travail, de beaucoup d’efforts et de nuits blanches qui est récompensé par ce prix dont nous sommes fiers. C’est aussi la récompense de l’effort collectif et de la culture environnementale qui s’enracine d’avantage dans notre région», a réagi Mofredj Madjid, membre du comité Tidukla du village Azemour-Oumeriem, à l’annonce de la consécration.
Cette année, dix autres villages ont été également primés par ce concours, organisé par l’Assemblée populaire de wilaya (APW), dont la commission de santé, hygiène et environnement avait procédé, à cet effet, à la révision du règlement intérieur du concours. «Nous avons procédé à la révision du règlement intérieur du concours pour permettre de primer dix villages au lieu de huit lors de l’édition précédente et aussi pour réviser le montant de la récompense», a souligné Hachemi Radjef, membre de la commission du concours, lors de la cérémonie de remise des prix abritée par le théâtre régional Kateb Yacine.
Ce concours a créé «une dynamique citoyenne extraordinaire autour de la protection de l’environnement et la préservation de notre patrimoine matériel et immatériel et vise à consolider davantage l’esprit solidaire et organisationnel qui anime et caractérise les communautés villageoises», a souligné Youcef Aouchiche, président de l’APW lors de son allocution à l’ouverture de la cérémonie. Il contribue également, a-t-il ajouté, «au renforcement du lien social et l’adhésion citoyenne à l’éducation à l’environnement», avant de remercier, au passage, l’ensemble des villages participants «qui méritent tous d’être encouragés pour leurs efforts».
Les lauréat de ce concours recevront chacun une récompense financière selon leur ordre de classement, allant de 09 millions de dinars pour le village lauréat à 02 millions pour les deux derniers au classement, dont une partie devra «être consacrée à un projet environnemental» tel que stipulé dans le règlement intérieur dudit concours. Les dix villages primés sont Azemour Oumeriem (commune Tirmitine), Ait Saïd, (commune de Bouzguène), Chbaba (commune de Bounouh), Megdoul (commune de Tirmitine), Tissegouine (commune de Boudjima), Ait amar (commune d’Ait Bouadou), Ichivane, (commune Abi Youcef), Bouyaghzar, (commune de Frikat), Ait Aissa Ouyahia, (commune d’illilten) et Timekhdoud, (commune d’Ait Bouadou). Par ailleurs, lacérémonie s’est déroulée en présence d’un représentant de l’APW de Béjaia, Yahia Assam, qui a annoncé «la création d’un concours similaire du village le plus propre au niveau de la wilaya de Béjaia à partir de cette année». Cette année, pas moins de 102 villages ont pris part à cette 6ème édition du concours institué en 2006 par l’ancien président d’APW, Rabah Aissat, assassiné le 12 octobre de la même année à Ain-Zaouia.
H. H.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here