Accueil ACTUALITÉ IL A ETE ACCUEILLI AVEC UNE DEFERENCE PEU COMMUNE AU PORTUGAL :...

IL A ETE ACCUEILLI AVEC UNE DEFERENCE PEU COMMUNE AU PORTUGAL : Tebboune et De Sousa en parfaite osmose sur les grands dossiers géopolitiques

0
PARTAGER

Au delà des relations commerciales propres, notamment  l’importation à grande échelle du gaz naturel algérien, qui représente la deuxième source d’énergie primaire  pour le pays lusitanien, il y a entre l’Algérie et le Portugal une amitié sincère et profonde ; jamais démentie.

Pays respectable et respectueux, le Portugal a réservé un accueil protocolaire empreint d’une grande déférence au président algérien, Abdelmadjid Tebboune, lors de sa visite d’Etat de deux jours, accompagné d’une importante délégation, dans la patrie des illustres explorateurs Vasco de Gama et Fernand de Magellan.

par Azzouz K.

Une visite qui a valeur de subliminal à l’heure  où supputations et controverses  autour des conflits cruciaux, tant au niveau régional qu’international, s’étalent au grand jour et qui tend à traduire un recadrage diplomatique de chacun des deux pays ; en rapport avec les positions honorables qui leur sont connues à ce niveau.

Des  positions tranchées, réaffirmées lors de la déclaration commune des deux chefs d’Etat lors de leur conférence  de presse conjointe.

L’occasion pour Abdelamdjid Tebboune de tracer au marqueur «une convergence totale de vues concernant toutes les questions régionales et internationales, notamment la situation en Libye, au Mali, au Sahel, au Sahara occidental et en Palestine, ainsi que la situation en Ukraine», a-t-il, ainsi, affirmé.

Et de préciser, dans la même veine, que l’Algérie aspirait, «tout comme le Portugal, à la paix en Ukraine et en Russie, ainsi qu’au règlement de la question du Sahara occidental conformément aux résolutions des Nations-unies et du Conseil de sécurité», ajoutant que les deux parties ont également réaffirmé leur soutien «absolu», fait-il observer, à la cause palestinienne.

S’agissant des relations algéro-portugaises, à proprement parler, le Président Tebboune a fait part de sa volonté d’aller vers leur intensification ;  en les élargissant à tous les domaines et, notamment,  dans le sens de l’édification d’une économie basée «sur l’intelligence, la connaissance et les start-up», pour  laquelle s’est engagée désormais l’Algérie.

Confortant son hôte dans ses convictions, le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a, également, louangé  les relations «fortes qui unissent les deux pays », dira- t-il ; saluant le rôle historique de l’Algérie dans le renforcement de la démocratie dans son pays.

Affirmant que  que la visite du Président Tebboune au Portugal allait permettre de promouvoir les relations de coopération bilatérale au plus haut niveau, il en pointera notamment la coopération diplomatique, sécuritaire et économique, précisant pour ce dernier volet  les secteurs des énergies renouvelables, du tourisme et de l’enseignement supérieur.

Surtout, le chef d’Etat portugais a évoqué la question sensible du Sahara occidental, y réaffirmant la position «ferme» de son pays et précisant que le Portugal «respecte et appuie les efforts des Nations-Unies, ainsi que ses décisions sur cette question», a tranché de Sousa.

Un désaveu cinglant aux agitations du Makhzen et de ses affidés, déclenchées ces derniers temps et faisant état d’un prétendu ralliement du Portugal à la thèse de la marocanisation du Sahara occidental. n

A. K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here