Accueil ACTUALITÉ Modernisation de son réseau internet et mise en place d’agents monétiques :...

Modernisation de son réseau internet et mise en place d’agents monétiques : Les «Must» d’Algérie Poste, selon Brahim Boumzar

0
PARTAGER

Maintenant la cadence de ses efforts tendant à se mettre au diapason du numérique, Algérie Poste (AP), creuse dans le filon de l’internet afin d’atteindre l’excellence dans ses prestations de service.

Par A. Koufi

C’est dans ce sens que le premier responsable du secteur, Brahim Boumzar, a eu à aiguiller, fin janvier écoulé par viséoconférence, ses cadres des 48 wilayas du pays, sur les ambitions montantes d’AP.
Pour ce faire, Boumzar entend d’abord faire accélérer la cadence des projets en cours de modernisation du réseau internet fixe. En effet et durant cette réunion, consacrée à ‚évaluation et l’orientation des directeurs des postes et télécommunications ainsi que les responsables opérationnels du secteur, le ministre a souligné l’importance d´ «accélérer cette cadence afin de répondre au mieux aux demandes légitimes des citoyens d´améliorer la connexion internet afin de la rendre plus stable et avoir des débits plus importants», a-t-il instruit.
Rappelant que cette réunion participait de la mise en œuvre du plan d’action sectoriel pour l’année 2021 dans le domaine du téléphone et de l’internet fixe, aux niveaux local et central, Boumzar a noté qu’elle avait pour objectif, aussi, «d’évaluer ce qui a été accompli au cours de l’année 2020, dans le domaine de l’internet fixe, à la suite de la réunion qui s’était tenue précédemment pour évaluer ce qui a été réalisé dans le domaine du mobile», fera- t- il savoir.
Dans la foulée, le ministre a, également, focalisé sur la nécessité de suivre la mise en œuvre de la convention-cadre entre le secteur de la Poste et des télécommunications et celui de la micro-entreprise et des start-up «en vue d’encourager les idées et les projets des jeunes dans les deux secteurs, notamment les projets de modernisation du réseau des télécommunications à travers les wilayas», a-t-il soutenu.
Il serait utile de noter que, signé en septembre 2020, cet accord a pour objectif de créer un cadre de coopération afin d’inciter les entités et les institutions relevant des deux secteurs à offrir l’aide, l’accompagnement et l’assistance nécessaires aux projets des jeunes, le ministre s’attendant à ce que la micro-entreprise aille permettre au secteur «d’accélérer le rythme de modernisation des infrastructures».
L’autre axe principal de la nouvelle stratégie d’Algérie Poste a trait au projet de la mise en place de l’agent monétique agréé, dont le lancement a été effectué, dimanche 24 janvier à partir de Médéa.
Présidant la cérémonie de célébration de la Journée panafricaine des postes, le ministre a axé sur l’agent monétique destiné à être «un outil d’intégration des startups et des micro-entreprises dans le modèle économique d’Algérie poste».
Il a précisé que le lancement de ce projet s’inscrivait dans une démarche tendant «au développement du paiement commercial de proximité, l’aide à la création de petites entreprises prestataires de services et l’adaptation à une conjoncture économique, dominée par le commerce électronique», dira- t- il.
Il faut savoir que l’agent monétique agréé, considéré, comme un nouveau maillon dans la chaine de fonctionnement d’Algérie Poste, a pour mission, en sa qualité de prestataire de service, d’assurer la commercialisation et la distribution et, également, le service après-vente des terminaux de paiement électroniques (TPE) au profit des commerçants et opérateurs économiques qui optent pour le paiement électronique.
Son activité reste soumise à une évaluation régulière afin de s’assurer de la performance et de la qualité des prestations fournies. Un dispositif a été mis en place pour garantir la continuité du service et préserver les emplois de l’encadrement technique employé par ces startup ou micro-entreprises, en cas de défaillance ou de retrait d’agrément, selon Hadj Ahmed Benyoub, cadre central à la direction générale d’Algérie Poste, qui intervenait lors de la présentation du projet.
A noter que Brahim Boumzar a , lors de sa visite à Médéa, fait inspection du bureau de Poste d’’’Ould Imam’’ où il a pris le pouls des conditions d’accueil des citoyens et du travail du personnel d’AP.
Le ministre a également procédé à l’inauguration d’ un nouveau bureau de poste à la Cité ’’15 Décembre’’, avant de donner le coup d’envoi des travaux de raccordement de la cité ‘’Ain-Djerda’’, dans la commune de Draa-Smar, au réseau FTTH.4.
K. A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here