Accueil DOSSIER Noria Rabahi, divisionnaire administration et finances chez la Satim : «La formation...

Noria Rabahi, divisionnaire administration et finances chez la Satim : «La formation est notre crédo»

0
PARTAGER

A la Satim, il y a une volonté réelle de bien remplir sa mission au profit des clients (banques), des fournisseurs, des prestataires et par conséquent des utilisateurs du réseau monétique interbancaire. Tout est mis à la disposition du capital humain de Satim pour le motiver et l’intéresser davantage au métier. Un métier fort intéressant, à l’ère du digital et du développement des moyens de paiement électronique.
Noria Rabahi, la divisionnaire administration et finances, l’affirme avec une grande satisfaction. Il y a quelques années, les conditions de travail étaient loin de se rapprocher de celles d’aujourd’hui. Elle-même avait quitter en février 2002 la Satim, à la recherche de nouvelles opportunités et de nouveaux challenges, après avoir intégré l’équipe de la Satim une première fois en juin 1997. Attirée par les changements envisagés, elle y revient en Septembre 2011 pour participer à l’évolution de la maison Satim. Aujourd’hui, elle est à la tête d’une équipe de 15 personnes. La division s’occupe de l’administration, des finances mais aussi de la gestion des ressources humaines et des moyens généraux.
«Satim concentre depuis quelques années une grande expertise de la monétique», dit-elle, insistant sur les nouveautés en matière de technologies et les formations dispensées au personnel ; cadres et simples employés, afin de les mettre toujours à la page. Mlle Rabahi fait savoir que le budget dédié à la formation est conséquent. C’est dire toute l’importance qu’occupe le volet formation à la Satim a-t-elle dit, soulignant que la formation aux nouvelles technologies est « le crédo de la Satim». Et ce ne sont pas que les employés de l’entreprise d’automatisation qui en bénéficient mais aussi, les clients et les prestataires de service, y compris des start-up aujourd’hui et ce, à travers Satim qui relie l’information et assure des formations pour les acteurs de la place.
Durant l’année 2020, la Satim n’a pas pu réaliser tout son plan de formation en raison de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Il n’en demeure pas moins que l’activité a été est maintenue et la société a poursuivi le plan de réalisation de ses projets et investissements sans faire machine-arrière. L’objectif étant de toujours assurer une meilleure qualité de service et d’être à la pointe de la technologie. « Nous avons une bonne assise financière » confie la représentante de la Satim, raison pour laquelle nous pouvons maintenir nos investissements et construire l’avenir qui, dans notre métier, évolue très vite en matière de technologie.
Satim est le Centre Monétique Interbancaire et gère l’interbancarité pour 19 institutions financières dont 18 Banques et Algérie Poste. Grâce à ses investissements et surtout à son capital humain, son chiffre d’affaire monétique évolue annuellement de plus de 20%. Satim a traité en 2020, plus de 16 millions de transactions interbancaire par carte toute institution confondue qui viennent se rajouter ou transactions monétiques effectuées par les porteurs dans les institutions.
L’utilisation des TPE par les porteurs de cartes de paiement a progressé de près de 90% par rapport à 2019. En ce qui concerne l’utilisation du e-paiement, elle a progressé de 175% en 2020.
La Divisionnaire Administration et finances finit en rappelant : «Nous sommes une entreprise publique au service des institutions financières. 8 banques publiques sont nos actionnaires, en même temps que nos clients ainsi que 10 autres banques privées et Algérie Poste».
Les équipes de la Satim assurent être au service de l’Algérie pour développer la monétique.
Yasmina Houadi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here