Accueil ÉVÉNEMENT 23e Sila : Engouement des visiteurs

23e Sila : Engouement des visiteurs

0
PARTAGER

Le 23e Salon international du livre d’Alger (Sila), qui a ouvert ses portes au public le 30 octobre écoulé à Alger (Palais des expositions, Pins-maritimes) a connu une affluence notable des visiteurs dès les premières heures d’ouverture.

Par Achour Nait Tahar

Inauguré officiellement la veille par le Premier ministre Ahmed Ouyahia, ce 23e Sila accueille en invité d’honneur la Chine, représentée par une délégation de plus de 150 hommes de lettres et de culture. Pour cette édition 2018, les organisateurs du salon ont changé la disposition du pavillon central, principal espace d’exposition, pour permettre à l’exposant chinois d’installer un stand plus spacieux pouvant accueillir les quelque 10 000 ouvrages que constitue l’exposition. Cet espace, situé à l’entrée du pavillon, a drainé à lui seul un grand nombre de visiteurs, venus assister aux premières rencontres avec les hommes de lettres chinois don le Prix Nobel 2012 de littérature, Mo Yan. Les maisons d’édition algériennes, habitués du Sila, ont pour la plupart choisi de reconduire les mêmes concepts et stands que pour les précédentes éditions du salon. Comme chaque année, les étudiants nombreux ont investi le stand de l’Office des publications universitaires et les éditions spécialisées dans le livre technique à la recherche d’ouvrages intéressant leurs études. Des maisons d’édition étrangères proposant depuis plusieurs années des ouvrages de la littérature anglo-saxonne connaissent déjà un rush remarqué au premier jour d’ouverture du salon qui rassemble pas moins d’un millier d’éditeurs cette année. Les allées du Palais d’exposition, décorées aux couleurs du Sila, ont vu l’installation d’un grand écran pour retransmettre en direct les rencontres et conférences ainsi que des points de contrôle des services des douanes et des organisateurs pour veiller au respect du règlement du salon en matière de vente et d’exposition.

Tout un pavillon pour le jeune
En début d’après-midi le Palais d’expositions des Pins-maritimes a commencé à connaître l’afflux du jeune public pour qui les organisateurs ont réservé un pavillon entier. Dans les allées du salon, des auteurs commençaient déjà à animer les rencontres et les séances de dédicace dans les stands de leurs éditeurs. La première rencontre animée par le Nobeliste chinois, Mo Yan, a attiré un grand nombre de participants, également séduits par le stand de la Chine, invité d’honneur à l’occasion du 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre l’Algérie et ce pays. Ouvert au public mardi, le 23e Salon international du livre d’Alger se poursuit jusqu’au 10 novembre à la Safex. Il est ouvert chaque jour de 10heures à 19heures.

Programme culturel varié au stand chinois
Le stand de la Chine, invité d’honneur du 23e Salon international du livre d’Alger ( Sila), propose un riche programme d’activités culturelles et débats animés par des écrivains de ce grand pays d’Asie. Le public du Sila 2018 est rendez-vous avec des rencontres sur l’histoire de l’écriture, l’imprimerie et la littérature chinoises animées par des écrivains dont le Prix Nobel de la littérature 2012 Mo Yan, aux côtés d’auteurs célèbres en Chine. Le stand chinois, situé au pavillon central du Palais des expositions, abrite une quarantaine de maisons d’éditions locales proposant en tout quelque 10.000 ouvrages dont une importante partie traduits en Arabe, Français et Anglais. Le public peut ainsi découvrir des classiques de la littérature chinoise traduits en Arabe dont «Les Trois royaumes», roman historique écrit au XIVe siècle et des ouvres d’auteurs contemporains à l’image Zhao Lihong, Xu Zechen ou encore Cao Wenxuan, un auteur à succès en Chine connu dans le monde à travers ses œuvres traduites dans plusieurs langues. Outre la littérature, le stand chinois propose des ouvrages en Arabe et en Français en plus de publications sur l’histoire, la médecine et l’économie et autres recueils de photographies et Beaux-livres. Le plus grand éditeur pour enfants en Chine propose, pour sa part, un large éventail de livres et de produits audiovisuels destinés aux enfants en bas âge et à leurs parents. Ce groupe qui possède des journaux et des magazines, présente des contes illustrés inspirés du patrimoine local, ainsi que des livres de contes traduits vers l’Arabe, accessibles aux enfants débutant la lecture. Pour les passionnés du dessin, l’organisateur chinois a également prévu un atelier proposant des jeux pour enfants. Plus d’un millier d’exposants dont 739 éditeurs étrangers venant de 47 pays prennent part au 23e Sila, ouvert au public jusqu’au 10 novembre prochain. n
A. N. T.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here