Accueil ENTRETIENS Djedi Mohamed, PDG de GIPEC : « Notre objectif est d’amplifier notre impact...

Djedi Mohamed, PDG de GIPEC : « Notre objectif est d’amplifier notre impact sur l’économie nationale »

0
PARTAGER

Dans un monde marqué par les défis de la pandémie et les fluctuations du marché international, GIPEC, filiale d’Algeria Chemical Specialities, émerge comme un pilier de stabilité et d’innovation. Face à l’inflation des matières premières et aux restrictions sanitaires, GIPEC a su tirer profit de son expérience pour assurer un approvisionnement constant. Sa stratégie visionnaire, axée sur l’augmentation des volumes, la diversification des marchés et une politique commerciale gagnant-gagnant, a propulsé l’entreprise vers une croissance exceptionnelle de 49%. Parallèlement, GIPEC a révolutionné la gestion des déchets en investissant dans la récupération du vieux papier, contribuant ainsi à réduire la facture d’importation nationale. Guidé par un engagement envers l’innovation et le développement durable, GIPEC s’apprête à ouvrir de nouveaux horizons avec un projet novateur de Papier Pour Ondulé (PPO) et des partenariats publics-privés, confirmant ainsi son rôle clé dans l’économie nationale. À travers l’innovation, la résilience et un engagement indéfectible envers l’excellence, GIPEC s’affirme comme un leader incontesté, garantissant un impact durable sur l’économie de l’Algérie.

Interview réalisé par Hacène Nait Amara

Vous êtes à la tête d’une importante entreprise, filiale du holding Algeria Chemical Specialities, spécialisée dans la transformation et la commercialisation des produits d’emballage, quels sont les facteurs de succès qui font que GIPEC occupe toujours une position stratégique dans son secteur d’activité ?

Le Groupe GIPEC Spa, à l’instar des entreprises sur le plan national et international a subi l’impact de la pandémie COVID-19 du fait de l’inflation des prix de la matière première et le fret maritime, en plus des mesures sanitaires obligatoires à cette époque. Fort heureusement, les opérateurs clients du Groupe GIPEC ont été collaboratifs du fait de leur acceptation de la répercussion d’une partie des augmentations des prix. Aussi et durant cette période, le groupe GIPEC a usé de son expérience sur le marché afin d’obtenir le maximum de matière première sur le marché international. A l’entame de l’exercice 2022, le Groupe GIPEC Spa a mis en place une stratégie d’approvisionnement qui a permis une diminution des ruptures de stocks et par conséquent assurer un volume de production qui lui a permis de maintenir son rôle stratégique.

Depuis l’entame du second semestre 2023, nous avons travaillé sur l’optimisation de nos méthodes d’approvisionnement en augmentant les quantités et en réduisant considérablement les délais d’acquisition, chose qui nous a permis des gains en matières première et en coût. Aussi, nous avons reconquis des clients sur le marché national du fait de la mise en place d’une politique commerciale WIN-WIN qui permet au Groupe GIPEC de dégager des Chiffres d’Affaires conséquents et de réduire les prix contractuels pour permettre à nos principaux clients de réaliser des gains en approvisionnement.   

Il est impératif de signaler que durant 2022, les prix des matières premières et le fret maritime ont commencé à enregistrer une certaine stabilité, de ce fait, le volume de production a augmenté, qui a permis aux produits GIPEC d’être concurrentiels sur le marché national.

La transformation et la commercialisation des produits d’emballage sont les deux grands métiers de l’entreprise, mais vous vous êtes investis également dans la récupération et la valorisation du vieux papier, pouvez-vous nous en parler ?

Il faut noter que notre filiale Papirec Spa existe depuis 1976 et est parmi les premières si ce n’est la première entreprise en Algérie pour la récupération du papier et carton. Durant les années précédentes, la filiale était en perte de vitesse pour des raisons inexpliquées. Le Holding ACS et en vue de l’exécution de son plan de développement stratégique a mis l’accent sur la relance immédiate de cette activité. Nous avons mis en place une stratégie de développement afin de booster cette activité qui détient un rôle majeur dans l’avenir proche du Groupe GIPEC Spa. En effet, avec le nouveau projet en partenariat du Groupe GIPEC pour la production du Papier Pour Ondulés PPO, la matière première essentielle est le déchet papier, de ce fait, PAPIREC aura le rôle du fournisseur exclusif de la matière première pour le PPO.

Dans ce contexte, nous avons instruit nos collaborateurs pour la création d’un nouveau centre de récupération du vieux papier et carton au niveau de la Wilaya de Saida, au site même d’implantation du nouveau projet PPO d’une capacité nominale de 5000 tonnes/an et qui peut atteindre 9 000 tonnes/an. Ce centre est entré en production en Novembre 2023. Ce projet permettra également la création de dizaines de postes d’emploi dans la région, directs et indirects.

Nous travaillons également pour relancer l’ensemble des centres de récupération restants au nombre de cinq et la création de 4 nouveaux centres durant 2024 afin de garantir l’approvisionnement en matière première du projet PPO.

GIPEC a réalisé une importante progression de son chiffre d’affaires à l’issue du précédent exercice, marquant un bond de 49% et contribuant grandement aux bonnes performances du groupe Algeria Chemical Specialities, quels sont les éléments favorisant la bonne performance de Gipec ?

La principale raison de cette augmentation est sans doute la hausse des prix des matières premières sur le marché international et qui a fortement impacté le prix du produit fini. Actuellement, le niveau des prix des matières premières connaît une rationalisation et cette rationalisation doit être répercutée au profit de nos partenaires clients. En tan qu’opérateur économique majeur sur le marché national et afin de maintenir l’évolution du chiffre d’Affaires, notre objectif principal est non pas la hausse des prix, mais l’augmentation du volume de production et la diversification des nouveaux marchés et produits.

Votre entreprise a inclus, dans ses ambitions, la participation à la réduction de la facture d’importation de certains produits, mais aussi un axe de développement à l’international à travers sa présence sur certains marchés en Afrique plus particulièrement, s’agit-il désormais de deux piliers de développement importants pour l’entreprise ?

Le Groupe GIPEC Spa dispose d’un complexe de production du papier au niveau de la Wilaya de Saida, malheureusement, ce dernier est en arrêt depuis 2012. Avec les orientations rationnelles et objectives du Ministre du secteur de tutelle ainsi que celles du Holding ACS Spa, nous avons lancé un appel à manifestation d’intérêt national et international pour la création d’un Nouvelle Usine de Papier, Projet NUP, en partenariat avec une firme de renommée internationale disposant de technologie de pointe pour la mise en place du projet Production du Papier Pour Ondulé (PPO) pour une capacité nominale de production de 330.000 tonnes/an, un projet à réaliser sur une période de 24 mois pour un montant global d’investissement avoisinant les 110 millions USD et la création de plus de 550 postes d’emploi directs.

Il est à noter qu’actuellement, l’Algérie importe l’ensemble de son besoin en PPO à hauteur de 350.000 tonnes/an, pour une valeur approximative de 220 Million USD. Ce complexe va permettre de réduire la facture d’importation du PPO à hauteur de 85%. A partir de cette approche et comme mentionné, PAPIREC jouera un rôle primordial pour l’approvisionnement de la matière première nécessaire, en totalité du gisement national du vieux papier et carton.

Aussi, il est à l’étude une éventuelle extension par la remise à niveau du site à l’arrêt afin de couvrir l’ensemble du besoin national mais également se diriger vers l’exportation.

Gipec a beaucoup investi ces dernières années dans le renforcement et la mise à niveau de son outil de production, mais aussi dans le lancement de nouveaux produits afin d’augmenter sa production et ses parts de marchés, quelles ont été les principales actions entreprises dans ce domaine ?

Suivant le plan de développement stratégique du Holding ACS Spa, le Groupe GIPEC investit essentiellement dans la ressource humaine par la programmation de formations nécessaires et objectives, notamment la mise à jour de l’opérationnel. Sur le volet technique, nous avons procédé à l’installation d’une structure technique, jusque-là inexistante au niveau du groupe GIPEC et l’avons chargée d’établir un diagnostic technique sur l’ensemble des équipements existants et d’établir en conséquence un programme régulier d’entretien et de maintenance des équipements afin d’optimiser le rendement actuel et d’éviter des arrêts non-programmés.  En plus, des équipes de force de vente, de marketing et d’innovation sont en cours d’installation afin de profiter de l’environnement technologique pour majorer les ventes.

En bref, l’objectif principal est de faire du Groupe GIPEC un groupe industriel aux normes international par la Recherche et le Développement (R&D).

Quels sont les autres projets sur lesquels vous travaillez ?

Le projet principal est la mise en place d’un partenariat PPP pour le projet NUP, des projets de partenariat avec des opérateurs publics et l’extension de l’activité de la filiale EMBAG, riche de son patrimoine foncier et son expertise.

Quels sont vos objectifs en matière de performance de production ?

L’autosatisfaction en matière première pour éviter le scénario pandémie COVID-19 et maintenir l’approvisionnement du marché local.

Quel est votre credo stratégique pour les années à venir ?            

Garantir le positionnement du Groupe GIPEC et son impact sur l’économie nationale.

H. N. A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here