Accueil DOSSIER Karina Tifoura, fondatrice de «Ok Agence» : «La persévérance est la clé...

Karina Tifoura, fondatrice de «Ok Agence» : «La persévérance est la clé de la réussite»

2
PARTAGER

Karina Tifoura, une jeune maman qui a réussi à dépasser plusieurs écueils pour mettre en place sa boite qui porte le nom de «Ok Agence». Dance cet entretien, elle parle de sa propre expérience, tout en livrant des messages sous forme de conseils à toute femme désirant s’aventurer dans le monde des affaire lui permettant de minimiser le risque d’échec.

Par Kamelia Berkaine 

Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs, et présenter l’entreprise que vous dirigez ?
J’ai 35 ans et je suis mère de trois enfants. Je vis entre la France et l’Algérie et je suis la fondatrice de « OK Agence » qui est une agence spécialisée dans l’événementiel d’entreprise, et le conseil aux entreprises. J’accompagne également de jeunes porteurs de projets dans la création d’entreprise avec un accent mis sur l’accompagnement féminin, et les entreprises déjà existantes qui voudraient se développer à l’étranger . J’étais d’ailleurs en pleine préparation de la Première édition du Salon de l’Immobilier Neuf Algérien en France, il devait avoir lieu les 10/11/12 avril 2020 (SINA 2020 PARIS), mais vu la crise sanitaire qui a ébranlé le monde, l’événement est reporté à une date ultérieure.

Qu’est-ce qui vous a poussée à vous lancer dans le monde des affaires ?
Là pour le coup c’est une très bonne question ! Je n’avais pas pensé avoir un jour ma propre entreprise, cela s’est fait par hasard. En effet, après 8 années consacrées à l’éducation de mes enfants et après plusieurs offres d’emploi qui ne me convenaient pas, j’ai décidé de faire le pas et de mettre à profit toutes les compétences que j’avais acquises lorsque j’étais salariée. J’ai quand même, avant de me lancer, suivi une formation à l’entreprenariat et au fur et à mesure du temps c’était comme une évidence, j’avais tellement d’idées et de projets qui se bousculaient dans ma tête, que je savais que j’avais pris la bonne décision. Et là je me suis lancée !

Avez-vous senti, à un moment ou un autre, qu’il était plus difficile de créer une entreprise en étant femme ?
Justement mon premier défi a été de montrer qu’en tant que femme, et mère de famille j’étais capable de créer mon entreprise. Dans le monde actuel, je pense qu’il est encore difficile de créer sa boite quand on est une femme. On m’a souvent dit : « Vous pensez que vous arriverez à gérer le boulot et les enfants et le plus choquant c’est que c’était souvent des femmes qui me faisaient la remarque ! ». Ce genre de réflexions m’a encouragée encore plus à prouver qu’une femme peut être mère de famille et cheffe d’entreprise. J’en ai fait une affaire personnelle et je devais y arriver. Sans parler des misogynes qui juste a l’idée de discuter avec une femme qui a réussi fais une poussée d’urticaire, donc je dirais sans réfléchir OUI, ce n’est pas facile ! Mais il faut savoir garder la tête froide et encaisser sans baisser les bras car lorsqu’on a un but précis rien ne devrais faire dévier notre trajectoire.

Quelles sont pour vous les principales qualités d’une femme chef d’entreprise ?
Il y en a tellement, mais je vais choisir la plus évidente pour moi : La persévérance, ensuite le courage, et surtout des nerfs solides ! La femme entrepreneur doit avoir également une grande capacité à accepter les échecs je tiens spécialement à le souligner et, surtout, à savoir se relever car se serai mentir de dire que tout sera simple loin de là, le chemin n’est pas facile. Il faut énormément travailler le « self control » et bien évidemment ne plus compter les heures : beaucoup de travail.

Comment une femme peut-elle concilier entre les affaires et la vie de famille ?
J’ai instauré une règle fondatrice de notre maison avec mes trois enfants : je leur réserve toujours le week-end pour manger avec eux faire tout pleins d’activités, comme les emmener au parc , au cinéma, je me suis fixée une règle depuis le début je ne travaille jamais le week-end. La fusion des deux vies ne peut être réussie que si on arrive à trouver un compromis qui préserverai toutes les parties concernées car il ne faut pas oublier le conjoint ! Ce n’est pas facile mais avec de la volonté, beaucoup de communication ainsi que du respect je pense qu’on arrive à tirer quelque chose de positif de constructif pour tous !

Quels sont les conseils à donner aux femmes qui voudraient entreprendre ?
Je leur dirai : n’hésitez pas, passez a l’action ! Il est possible de trouver un bon équilibre entre sa vie de chef d’entreprise et sa vie de mère si c’est ça qui vous faire peur. Un autre conseil indispensable serait celui de bien s’organiser et de ne pas essayer de tout faire en même temps, ne perdez jamais confiance en vous. N’hésitez pas à vous faire accompagner, être encadrée dans la démarche de création d’entreprise m’a personnellement beaucoup aidée à franchir les étapes en éliminant certaines résistances que j’avais en moi et qui m’empêchaient d’avancer d’être constamment dans le doute, il y a toujours quelqu’un de bienveillant pour pouvoir vous aider à avancer et concrétiser.
B. K.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here